T. +33 (0)4 93 97 93 00        Email: imprimerie@pierotti.fr

Tout ce qu’on ne vous a jamais dit sur le code-barres

Le code EAN (European Article Numbering) est un code-barres utilisé par le commerce et l'industrie conformément aux spécifications d’EAN International. En France, il est plus connu sous le nom de GENCODE.
code barre

C’est en 1970 que ce code est apparu en France, il a été créé par Georges Laurer, il faisait figurer des chiffres sous les barres de ses produits. 4 ans plus tard, apparaît le premier produit identifié par un code-barres à scanner à la caisse d’un magasin : un paquet de chewing-gum. La montée des supermarchés fait ensuite exploser l’utilisation du code-barres.

Le code EAN sert à identifier des articles ou des emballages de manière unique. Cette codification permet un contrôle spécifique des données de fabrication, de commercialisation afin de maîtriser les flux de biens et marchandises et de connaître la provenance des produits. Derrière ce code barre (série de chiffres et séquences de barres noires et blanches) se cache toute une série de données correspondant à l’article scanné en question.

Un lecteur code barre est indispensable à la lecture des données liées au produit, il permet de les déchiffrer rapidement et facilement.

Le code-barres, kesaco ?

Le code EAN peut être composé de 8, 13 ou 128 chiffres, et c’est la combinaison de ces chiffres et des barres au-dessus qui forme le code barre. Ces deux-là ne peuvent pas être dissociés, ils sont complémentaires. Pour la lecture d’un code-barre, il est nécessaire d’avoir un appareil spécifique, appelé sous le nom de lecteur, douchette ou scanner code barre.

code barre

Comment déchiffrer un code-barres ?

L’origine pays du produit

Le code barre donne à lui seul une information facile à identifier : l’origine du produit. En ce qui concerne la France, les codes accordés commencent par des chiffres allant de 300 à 379.

Le numéro du fabricant/emballeur/embouteilleur

Il est à composer par le fabricant, il se compose de 13 chiffres :

  • Les 2 ou 3 premiers correspondent au pays de provenance du produit.
  • Les 4 ou 5 suivants sont le numéro de membre de l’entreprise participant au système EAN.
  • Les 4 ou 5 suivants sont le numéro d’article du produit.
  • Le dernier chiffre est une clé de contrôle. Calculée à partir des douze premiers chiffres, elle permet de contrôler la validité du code-barres.

Quelques exemples de pays : 

000 à 019 / 030 à 039 / 060 à 139 : USA

300 à 379 : France

400 à 440 : Allemagne

450 à 459 et 490 à 499 : Japon

460 à 469 : Russie

471 : Taïwan

500 à 509 : Royaume-Uni

540 à 549 : Belgique – Luxembourg

690 à 695 : Chine

700 à 709 : Norvège

730 à 739 : Suède

754 à 755 : Canada

800 à 839 : Italie

840 à 849 : Espagne

870 à 879 : Pays-Bas

885 : Thaïlande

890 : Inde

893 : Vietnam

930 à 939 : Australie

Le numéro de lot/produit

Le numéro de lot est obligatoire sur les emballages primaires, comme les pots, tubes, flacons, qui sont en contact direct avec la formule mais aussi emballages secondaires comme les étuis en carton. La seule autorisation prévue est : si les dimensions du produit sont jugées trop petites, le numéro de lot figurera uniquement sur l’emballage secondaire. Il n’a pas de place attitrée et peut figurer sur le pli du tube, le dessous du pot, le haut du flacon. Il est obligatoire qui soit inscrit quelque part. Il a été mis en place pour vérifier la traçabilité d’un produit.

Contrairement au code-barre, le numéro de lot, n’est pas réellement codifié : sa forme et sa façon sont au bon vouloir du fabricant. Il peut être une suite de chiffres et/ou de lettres, une date, un numéro aléatoire etc. Le plus important, c’est qu’il permette d’identifier exactement le lot de fabrication du produit.

numéro de lot

Objectif traçabilité et Suivi Qualité des produits

Cette indication, qui assure la traçabilité du produit, est très utile notamment lorsqu’il y a des effets indésirables lié à son utilisation.

De ce fait, le numéro de lot permet alors de traquer efficacement le responsable de ce désagrément (un ingrédient, une impureté dans un lot de matière première, une erreur lors du process de fabrication…), puisqu’à chacun est associé à un dossier complet, qui réunit les pièces justificatives de tous les éléments qui ont participé de l’élaboration et de la fabrication du lot de produits. On sait ainsi où, quand, avec quoi, comment et dans quelles conditions ils ont été fabriqués.

Si un consommateur a une réaction indésirable, il doit communiquer le numéro de lot du produit au fabricant. Et c’est à partir de lui que commencera l’enquête pour savoir si la réaction est bien attribuable au produit, et si oui, à laquelle de ses caractéristiques.

A la suite de cette enquête, le numéro permettra aux commerçants de retirer rapidement tous les produits concernés du marché, pour éviter que d’autres consommateurs soient touchés.

numero de lot

Retrouvez l’imprimerie Pierotti sur tous ses réseaux :

Related Posts