T. +33 (0)4 93 97 93 00        Email: imprimerie@pierotti.fr

4 questions à se poser avant de choisir ses notices pharmaceutiques

D’après une étude Ipsos de 2016, 84% des consommateurs ont confiance en les notices pharmaceutiques qui accompagnent les médicaments. Essentiel au consommateur, ce support est régi par une règlementation européenne stricte, qui dicte tant le fond que la forme. Et avant toute autorisation de mise sur le marché d’un nouveau médicament, la notice est testée auprès d’un panel de consommateurs. Ils évaluent non seulement les informations, mais aussi la praticité, la qualité du papier et de l’impression.

Si la rédaction d’une notice pharmaceutique est contraignante, l’impression et le pliage requièrent des talents de prestidigitateur. La législation impose toujours plus de texte, et l’édition en plusieurs langues pour les médicaments vendus à l’international. L’encombrement de la notice est en revanche inchangé, elle doit se loger facilement entre le médicament et son emballage.

Avant d’explorer les options pour l’impression de votre notice pharmaceutique, il convient d’en connaître les formats ouvert et plié. Ils seront déterminants dans le choix du pliage, et par ricochet celui du papier.

Pliage croisé notice pharmaceutique
Ultrafin s’il-vous-plaît

Le papier pour l'impression des notices pharmaceutiques

Deux paramètres sont à considérer dans le choix du papier : l’opacité et le grammage.

Alors que les contraintes de la notice incitent à opter pour un papier à faible grammage, il convient de penser aux aspects pratiques : est-ce que la notice est facile à déplier et à replier ? Est-ce que le texte imprimé au recto est visible au verso et inversement, rendant ainsi la lecture difficile ? Voici donc les épaisseurs de papier à votre disposition :

  • Le papier le plus économique : le papier classique, disponible en 60 ou 80 g
  • Le plus fin : le papier opaque 45, 60 ou 65 g. Plus coûteux, il réduit l’encombrement de la notice, tout en garantissant une bonne lisibilité recto et verso du fait de son opacité.
L’information en format micro

Le pliage des notices pharmaceutiques

Pliage économique notice pharmaceutique
  • Les plis croisés sont le mode de pliage le plus fréquent pour les médicaments, parce qu’il est très compact dès lors que la notice devient trop large pour son emballage. Jusqu’à 2 plis croisés peuvent être réalisés sur une notice pharmaceutique. 
  • Les plis roulés sont utilisés pour les notices pharmaceutiques plus étroites.
  • Les plis économiques sont appelés ainsi parce qu’ils permettent d’économiser de la surface, toutefois les plis croisés restent les plus compacts.
  • Les plis accordéon sont moins épais que les plis économiques et de par leur configuration ont du mal à rester fermés. Ils sont toutefois plus simples à replier pour l’utilisateur final.

Il est fréquent de combiner deux types de plis. Par exemple, pour « fermer » des plis économiques ou parallèles, on réalise des plis croisés ou roulés. Le pliage est ainsi maintenu et la notice plus compacte.

Conseil de pro

Demandez un essai de pliage avant de lancer l’impression, afin de regarder où se positionnent les plis par rapport aux bords du texte. N’hésitez pas à revoir votre mise en page pour que les fins de colonne ou de paragraphe coïncident avec les plis.

Un détail non négligeable

Le conditionnement des notices

Finesse du papier va de pair avec fragilité. Se pose donc naturellement la question du conditionnement des notices pharmaceutiques dans le carton pour qu’elles arrivent intactes sur votre ligne de fabrication. Ici aussi, plusieurs options existent :

  • En vrac
  • Regroupement sous élastique, la solution la plus courante. Attention à la pression que l’élastique exerce sur les bords des notices, il peut y avoir des plis
  • Regroupement sous bande
  • Regroupement sous film rétractable, pour des conditionnements par cent. Ici les notices sont entièrement emballées et immobilisées

Contrôle qualité

Les imprimeurs peuvent mettre en place plusieurs dispositifs pour garantir que votre lot contienne uniquement la notice de votre médicament, dans sa version la plus récente :

  • Destruction des plaques à la fin de chaque lot
  • Dossier de fabrication unique
  • Vide de chaine réalisé systématiquement après chaque dossier, aussi bien au niveau des machines d’impression, des massicots ou des plieuses.
  • Contrôle de la conformité du produit avec la référence de la commande et de la qualité avant l’expédition.
  • Emission d’une pochette échantillons de la commande permettant au laboratoire de contrôler la bonne réception de la marchandise sans avoir à ouvrir les cartons expédiés.

Conseil de Pro

Pensez à inclure dans chaque notice sa référence avec un indice pour chaque version.

Pour en savoir plus sur les prestations de Pierotti en matière d'impression de notices pharmaceutiques

Related Posts